van de Velde le Jeune, Willem

Willem van de Velde le Jeune - Portrait
van de Velde le Jeune, Willem
Nationalité

Néerlandaise

Naissance & Décès 1633 - 1707
Mouvement

Baroque

Formation Simon de Vlégier, Willem van de Velde L'ancien
Influence

Willem Van de Velde le Jeune, né en 1633 à Leyde (Pays-Bas) et mort en 1707 à Londres, est le fils de Willem Van de Velde l’Ancien, célèbre peintre de marines du XVIIe siècle. Son fils suivit sa voie en devenant lui aussi artiste et en représentant essentiellement des marines.

Willem van de Velde le Jeune – Combat lors de la bataille de Kijkduin
Combat lors de la bataille de Kijkduin (1675)

La peinture de père en fils

Très jeune, Willem Van de Velde est initié à la peinture par son père. Puis il est l’élève pendant plusieurs années de Simon de Vlégier, autre grand peintre de marines néerlandais. Après sa formation, le jeune artiste commence sa carrière aux Pays-Bas, où il officie en tant que peintre de paysages. Ses tableaux représentent souvent les navires qui longent les côtes hollandaises, comme Navires à l’ancre sur la côte (1660) ou des scènes de marines historiques, telles que La capture du prince royal (1670).

Willem van de Velde le Jeune – La capture du Prince Royal
La Capture du Prince Royal (1670)
En 1673, le peintre rejoint son père à Londres, qui travaille alors pour le roi Charles II d’Angleterre. Engagé à son tour par le roi, Willem Van de Velde se consacre principalement à la peinture de marines. Il reste à la cour du roi jusqu’à sa mort, en 1707.

Un marinisite exceptionnel

Le grand talent de Willem Van de Velde fit de lui l’un des artistes les plus connus et admirés de la fin du XVIIe siècle. Ses œuvres, réalisées après de longues heures d’observation, sont exceptionnelles par le grand réalisme qui s’en dégage. Willem Van de Velde portait une grande attention au détail et aux variations de couleurs et de lumière. La grande précision dans la représentation du ciel et de la mer à différentes heures de la journée et par différents temps (calme ou tempête) est l’une des caractéristiques de ses tableaux. Sa touche très légère lui permit de réaliser des œuvres tout en transparence, comme sa célèbre peinture Le tir de canon (1680) qui illustre parfaitement la capacité de l’artiste à rendre très justement tous les éléments et toutes les particularités du paysage.

Willem van de Velde le Jeune - Tir de Canon
Le tir de Canon (1680)

Son œuvre peut aujourd’hui être admirée au Rijksmuseum d’Amsterdam, à la Wallace Collection de Londres ou encore au musée des Beaux-Arts du Havre.

W

Willem Van de Velde le Jeune, né en 1633 à Leyde (Pays-Bas) et mort en 1707 à Londres, est le fils de Willem Van de Velde l’Ancien, célèbre peintre de marines du XVIIe siècle. Son fils suivit sa voie en devenant lui aussi artiste et en représentant essentiellement des marines.

Willem van de Velde le Jeune – Combat lors de la bataille de Kijkduin
Combat lors de la bataille de Kijkduin (1675)

La peinture de père en fils

Très jeune, Willem Van de Velde est initié à la peinture par son père. Puis il est l’élève pendant plusieurs années de Simon de Vlégier, autre grand peintre de marines néerlandais. Après sa formation, le jeune artiste commence sa carrière aux Pays-Bas, où il officie en tant que peintre de paysages. Ses tableaux représentent souvent les navires qui longent les côtes hollandaises, comme Navires à l’ancre sur la côte (1660) ou des scènes de marines historiques, telles que La capture du prince royal (1670).

Willem van de Velde le Jeune – La capture du Prince Royal
La Capture du Prince Royal (1670)
En 1673, le peintre rejoint son père à Londres, qui travaille alors pour le roi Charles II d’Angleterre. Engagé à son tour par le roi, Willem Van de Velde se consacre principalement à la peinture de marines. Il reste à la cour du roi jusqu’à sa mort, en 1707.

Un marinisite exceptionnel

Le grand talent de Willem Van de Velde fit de lui l’un des artistes les plus connus et admirés de la fin du XVIIe siècle. Ses œuvres, réalisées après de longues heures d’observation, sont exceptionnelles par le grand réalisme qui s’en dégage. Willem Van de Velde portait une grande attention au détail et aux variations de couleurs et de lumière. La grande précision dans la représentation du ciel et de la mer à différentes heures de la journée et par différents temps (calme ou tempête) est l’une des caractéristiques de ses tableaux. Sa touche très légère lui permit de réaliser des œuvres tout en transparence, comme sa célèbre peinture Le tir de canon (1680) qui illustre parfaitement la capacité de l’artiste à rendre très justement tous les éléments et toutes les particularités du paysage.

Willem van de Velde le Jeune - Tir de Canon
Le tir de Canon (1680)

Son œuvre peut aujourd’hui être admirée au Rijksmuseum d’Amsterdam, à la Wallace Collection de Londres ou encore au musée des Beaux-Arts du Havre.

W