Toorop, Jan

Jan Toorop
Toorop, Jan
Nationalité

Néerlandaise

Naissance & Décès 1858 - 1928
Mouvement

SymbolismeImpressionnisme, Art Nouveau

Formation Académie Royale des Beaux-Arts d'Amsterdam
Influence
Né en 1858 à Purworejo sur l’île de Java, dans les Indes néerlandaises (actuelle Indonésie), Jan Theodoor Toorop est un peintre néerlandais surtout connu pour ses œuvres à la frontière entre le symbolisme et l’Art nouveau.

Les débuts du peintre et le groupe des XX

Encore enfant, Jan Toorop quitte l’Indonésie pour s’installer avec sa famille aux Pays-bas. Il s’oriente rapidement vers le milieu artistique en entrant en 1880 à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Amsterdam. Après deux ans à l’Académie, le jeune artiste part vivre à Bruxelles en 1882. Durant son séjour, il rencontre les artistes du groupe des XX, notamment James Ensor, et les rejoint en 1884. Ce groupe d’avant-garde, actif à la fin du XIXe siècle, revendiquait une nouvelle façon de peindre, et notamment une nouvelle manière de représenter la lumière. Jan Toorop fut beaucoup influencé par les peintres de ce groupe. Après son mariage avec Annie Hall en 1886, le couple vit entre Bruxelles, La Haye et l’Angleterre. Au cours de cette période, le peintre explore plusieurs voies, essentiellement auprès des impressionnistes et postimpressionnistes hollandais, comme en témoignent plusieurs de ses œuvres, telles que Femmes en bord de mer (1885-1887).

Toorop - Femmes en bord de mer
Femmes en bord de mer

Du symbolisme à l’Art nouveau

À partir de 1890, Jan Toorop et son épouse s’installent de façon permanente dans la ville balnéaire de Katwijk aan Zee (Pays-Bas). Ces années correspondent au développement d’un style qui lui est propre, entre le symbolisme et l’Art nouveau, qu’il explore jusqu’en 1899. On retrouve dans ses œuvres l’idéal porté par le symbolisme, à savoir l’imagination et le rêve en réaction au réalisme et au naturalisme. Ses tableaux, dont la visée décorative prévaut sur le message, sont marqués par l’utilisation de motifs javanais et par la représentation de figures élancées qui caractériseront l’Art nouveau au début du XXe siècle. À partir des années 1900, Jan Toorop revient à des paysages et portraits héritées du postimpressionnisme, tels que Le porteur d’eau, de 1904.

Toorop - Le porteur deau
Le Porteur deau 1904)

En 1905, l’artiste se convertit au catholicisme et produit plusieurs œuvres religieuses. Jan Toorop meurt en 1928 à La Haye. Son Œuvre a eu une influence considérable auprès de certains artistes du début du XXe siècle, comme Gustav Klimt.

N
Né en 1858 à Purworejo sur l’île de Java, dans les Indes néerlandaises (actuelle Indonésie), Jan Theodoor Toorop est un peintre néerlandais surtout connu pour ses œuvres à la frontière entre le symbolisme et l’Art nouveau.

Les débuts du peintre et le groupe des XX

Encore enfant, Jan Toorop quitte l’Indonésie pour s’installer avec sa famille aux Pays-bas. Il s’oriente rapidement vers le milieu artistique en entrant en 1880 à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Amsterdam. Après deux ans à l’Académie, le jeune artiste part vivre à Bruxelles en 1882. Durant son séjour, il rencontre les artistes du groupe des XX, notamment James Ensor, et les rejoint en 1884. Ce groupe d’avant-garde, actif à la fin du XIXe siècle, revendiquait une nouvelle façon de peindre, et notamment une nouvelle manière de représenter la lumière. Jan Toorop fut beaucoup influencé par les peintres de ce groupe. Après son mariage avec Annie Hall en 1886, le couple vit entre Bruxelles, La Haye et l’Angleterre. Au cours de cette période, le peintre explore plusieurs voies, essentiellement auprès des impressionnistes et postimpressionnistes hollandais, comme en témoignent plusieurs de ses œuvres, telles que Femmes en bord de mer (1885-1887).

Toorop - Femmes en bord de mer
Femmes en bord de mer

Du symbolisme à l’Art nouveau

À partir de 1890, Jan Toorop et son épouse s’installent de façon permanente dans la ville balnéaire de Katwijk aan Zee (Pays-Bas). Ces années correspondent au développement d’un style qui lui est propre, entre le symbolisme et l’Art nouveau, qu’il explore jusqu’en 1899. On retrouve dans ses œuvres l’idéal porté par le symbolisme, à savoir l’imagination et le rêve en réaction au réalisme et au naturalisme. Ses tableaux, dont la visée décorative prévaut sur le message, sont marqués par l’utilisation de motifs javanais et par la représentation de figures élancées qui caractériseront l’Art nouveau au début du XXe siècle. À partir des années 1900, Jan Toorop revient à des paysages et portraits héritées du postimpressionnisme, tels que Le porteur d’eau, de 1904.

Toorop - Le porteur deau
Le Porteur deau 1904)

En 1905, l’artiste se convertit au catholicisme et produit plusieurs œuvres religieuses. Jan Toorop meurt en 1928 à La Haye. Son Œuvre a eu une influence considérable auprès de certains artistes du début du XXe siècle, comme Gustav Klimt.

N