Rubens, Pierre Paul

Portrait - Pierre Paul Rubens
Rubens, Pierre Paul
Nationalité

Flamande

Naissance & Décès 1577 - 1640
Mouvement

Baroque

Formation
Influence

Titien, VéronèseRaphaël, Michel-Ange

Né en 1577, Rubens voit le jour en Westphalie dans un contexte de persécution religieuse qui oblige sa famille à fuir à Cologne. Il se forme tout d’abord au latin, au français et au flamand avant de débuter son apprentissage en peinture dès 13 ans auprès de divers ateliers.

Des influences décisives

En 1598, il quitte sa région pour rejoindre l’Italie afin de perfectionner sa formation. Au service du Duc de Mantoue, il observe et copie les œuvres des plus grands maîtres italiens de la Renaissance et du Baroque. La mort de sa mère l’arrache à Italie, il retourne alors à Anvers où il fonde son atelier et épouse Isabelle Brant. L’artiste gagne rapidement une grande reconnaissance.

Tableau Rubens - Sous la tonnelle de chèvrefeuille (1603)
Sous la tonnelle de chèvrefeuille (1603)

Le génie flamand du baroque

C’est une période de grande création qui s’instaure où Rubens crée parmi ses œuvres les plus célèbres et s’engage également dans de nombreuses missions diplomatiques, notamment entre l’Espagne et l’Angleterre. Il est ainsi amené à rencontrer à nouveau la reine Marie de Médicis, épouse du roi Henri IV, qu’il avait déjà rencontré en Italie et pour laquelle il réalise son célèbre cycle de peinture autour de la vie de la reine.

Tableau Rubens - Le Débarquement de Marie de Medicis à Marseille (1623 - 1625)
Le Débarquement de Marie de Medicis à Marseille (1623 – 1625)

En 1630, alors âgé de 53 ans, Rubens épouse Hélène Froment, une jeune fille de seize ans dont il s’éprend. La fin de sa vie est marquée par une création toujours aussi prolifique et l’admiration de ses pairs. Le maître du baroque flamand s’éteint en 1640, à l’âge de 63 ans, en offrant comme héritage parmi les plus beaux chefs d’œuvre du Baroque.

Tableau Rubens - La Fête de Vénus (1637)
La Fête de Vénus (1637)
N
Né en 1577, Rubens voit le jour en Westphalie dans un contexte de persécution religieuse qui oblige sa famille à fuir à Cologne. Il se forme tout d’abord au latin, au français et au flamand avant de débuter son apprentissage en peinture dès 13 ans auprès de divers ateliers.

Des influences décisives

En 1598, il quitte sa région pour rejoindre l’Italie afin de perfectionner sa formation. Au service du Duc de Mantoue, il observe et copie les œuvres des plus grands maîtres italiens de la Renaissance et du Baroque. La mort de sa mère l’arrache à Italie, il retourne alors à Anvers où il fonde son atelier et épouse Isabelle Brant. L’artiste gagne rapidement une grande reconnaissance.

Tableau Rubens - Sous la tonnelle de chèvrefeuille (1603)
Sous la tonnelle de chèvrefeuille (1603)

Le génie flamand du baroque

C’est une période de grande création qui s’instaure où Rubens crée parmi ses œuvres les plus célèbres et s’engage également dans de nombreuses missions diplomatiques, notamment entre l’Espagne et l’Angleterre. Il est ainsi amené à rencontrer à nouveau la reine Marie de Médicis, épouse du roi Henri IV, qu’il avait déjà rencontré en Italie et pour laquelle il réalise son célèbre cycle de peinture autour de la vie de la reine.

Tableau Rubens - Le Débarquement de Marie de Medicis à Marseille (1623 - 1625)
Le Débarquement de Marie de Medicis à Marseille (1623 – 1625)

En 1630, alors âgé de 53 ans, Rubens épouse Hélène Froment, une jeune fille de seize ans dont il s’éprend. La fin de sa vie est marquée par une création toujours aussi prolifique et l’admiration de ses pairs. Le maître du baroque flamand s’éteint en 1640, à l’âge de 63 ans, en offrant comme héritage parmi les plus beaux chefs d’œuvre du Baroque.

Tableau Rubens - La Fête de Vénus (1637)
La Fête de Vénus (1637)
N