Romantisme

Romantisme
Période Fin du XVIIIe siècle - Années 1870
Thèmes

Paysages, Peintures d’histoire, Allégories, Scènes de genre

Artistes emblématiques

Delacroix, Géricault, Goya, Turner, Friedrich

Le romantisme apparaît dès la fin du XVIIIe siècle et se diffuse rapidement à toute l’Europe. Le mouvement connaît son apogée dans la 1ère moitié du XIXe siècle avec des artistes comme Delacroix et Géricault en France, Goya en Espagne, Turner en Angleterre et Friedrich en Allemagne. Née en réaction au néoclassicisme, la peinture romantique est caractérisée par l’expression parfois exacerbée des sentiments et des émotions. Tableau Géricault Officier de chasseurs à cheval de la garde impériale (1812)
Les peintres romantiques s’intéressent au Moyen-Age, période rejetée par les artistes néoclassiques qui prennent pour modèle l’Antiquité grecque et romaine. Contrairement au néoclassicisme, qui représente la Beauté idéale, la vertu et la raison, le romantisme s’attache à figurer les passions, la folie, l’imaginaire ou encore la nature déchaînée. Tableau Friedrich - Le voyageur contemplant une mer de nuages (1818)
Pour cela, les artistes romantiques utilisent de forts contrastes de couleurs, un grand réalisme des figures (grâce à l’étude de l’anatomie humaine) et une certaine théâtralité. L’impression de mouvement, de tension et de puissance se retrouve souvent dans les œuvres romantiques. Tableau Goya - Tres de Mayo (1814)
De nombreuses toiles romantiques ont été réalisées en grand format. On compte parmi les plus célèbres tableaux grands formats de l’époque La liberté guidant le peuple de Delacroix et Le radeau de la Méduse de Géricault. Tableau Delacroix - La liberté guidant le peuple (1830)
A partir des années 1870, le romantisme s’essouffle et laisse peu à peu la place au réalisme.
L
Le romantisme apparaît dès la fin du XVIIIe siècle et se diffuse rapidement à toute l’Europe. Le mouvement connaît son apogée dans la 1ère moitié du XIXe siècle avec des artistes comme Delacroix et Géricault en France, Goya en Espagne, Turner en Angleterre et Friedrich en Allemagne. Née en réaction au néoclassicisme, la peinture romantique est caractérisée par l’expression parfois exacerbée des sentiments et des émotions. Tableau Géricault Officier de chasseurs à cheval de la garde impériale (1812)
Les peintres romantiques s’intéressent au Moyen-Age, période rejetée par les artistes néoclassiques qui prennent pour modèle l’Antiquité grecque et romaine. Contrairement au néoclassicisme, qui représente la Beauté idéale, la vertu et la raison, le romantisme s’attache à figurer les passions, la folie, l’imaginaire ou encore la nature déchaînée. Tableau Friedrich - Le voyageur contemplant une mer de nuages (1818)
Pour cela, les artistes romantiques utilisent de forts contrastes de couleurs, un grand réalisme des figures (grâce à l’étude de l’anatomie humaine) et une certaine théâtralité. L’impression de mouvement, de tension et de puissance se retrouve souvent dans les œuvres romantiques. Tableau Goya - Tres de Mayo (1814)
De nombreuses toiles romantiques ont été réalisées en grand format. On compte parmi les plus célèbres tableaux grands formats de l’époque La liberté guidant le peuple de Delacroix et Le radeau de la Méduse de Géricault. Tableau Delacroix - La liberté guidant le peuple (1830)
A partir des années 1870, le romantisme s’essouffle et laisse peu à peu la place au réalisme.
L