Redon, Odilon

AVT_Odilon-Redon_4177
Redon, Odilon
Nationalité

Française

Naissance & Décès 1840 - 1916
Mouvement

Symbolisme

Formation
Influence

Delacroix

Odilon Redon a commencé sa vie de peintre par le dessin dont il restera fidèle tout au long de sa vie. Né à Bordeaux, c’est un enfant à la santé fragile et dont le dessin est le seul refuge. Il quitte définitivement Bordeaux pour Paris à l’âge de 31 ans. Il crée des albums, illustre des livres, comme Les Fleurs du mal de Baudelaire, participe à des expositions où il se fait remarquer.

Le peintre de l’inconscient

Redon appartient au Symbolisme, courant artistique qui vise un idéalisme à travers le symbole. Les symbolistes s’adressent à l’esprit, l’inconscient, l’imaginaire et rejettent une vision figée du réel. Tableau Redon - Baronne de Domecy (1900)


Ainsi l’oeuvre d’Odilon Redon est fondamentalement marquée par le rêve. La mythologie antique, les légendes, les contes de fées et la Bible alimentent son travail. Redon travaille pendant vingt ans en noir et blanc avant de s’adonner à la couleur. C’est la naissance de son premier fils qui marque ce changement. En 1904, toute une salle lui est entièrement consacrée au Salon d’Automne et il expose plus de soixante oeuvres. Son art s’exporte jusqu’au Etats-Unis où il participe à l’exposition « International exhibition of Modern Art » à New York en 1913. De son vivant, Odilon Redon a publié une autobiographie où sont évoqués ses rapports avec le milieu artistique de son époque.

Tableau Redon - Saint Sébastien (1910 - 1912)
Saint Sébastien (1910 – 1912)
O
Odilon Redon a commencé sa vie de peintre par le dessin dont il restera fidèle tout au long de sa vie. Né à Bordeaux, c’est un enfant à la santé fragile et dont le dessin est le seul refuge. Il quitte définitivement Bordeaux pour Paris à l’âge de 31 ans. Il crée des albums, illustre des livres, comme Les Fleurs du mal de Baudelaire, participe à des expositions où il se fait remarquer.

Le peintre de l’inconscient

Redon appartient au Symbolisme, courant artistique qui vise un idéalisme à travers le symbole. Les symbolistes s’adressent à l’esprit, l’inconscient, l’imaginaire et rejettent une vision figée du réel. Tableau Redon - Baronne de Domecy (1900)


Ainsi l’oeuvre d’Odilon Redon est fondamentalement marquée par le rêve. La mythologie antique, les légendes, les contes de fées et la Bible alimentent son travail. Redon travaille pendant vingt ans en noir et blanc avant de s’adonner à la couleur. C’est la naissance de son premier fils qui marque ce changement. En 1904, toute une salle lui est entièrement consacrée au Salon d’Automne et il expose plus de soixante oeuvres. Son art s’exporte jusqu’au Etats-Unis où il participe à l’exposition « International exhibition of Modern Art » à New York en 1913. De son vivant, Odilon Redon a publié une autobiographie où sont évoqués ses rapports avec le milieu artistique de son époque.

Tableau Redon - Saint Sébastien (1910 - 1912)
Saint Sébastien (1910 – 1912)
O