Poussin, Nicolas

Portrait - Nicolas Poussin
Poussin, Nicolas
Nationalité

Française

Naissance & Décès 1594 - 1665
Mouvement

Classicisme, Baroque

Formation
Influence

Titien, Raphaël

Chef de file du classicisme pictural, Nicolas Poussin continue d’être l’un des peintres européen les plus admirés. Très tôt l’artiste se rend à Paris. Sans ressources, c’est grâce à la protection d’un gentilhomme du Poitou qu’il trouve les moyens de se former à la peinture dans différents ateliers.

Une référence du classicisme du 17ème siècle

Romain d’adoption, bien qu’il fût premier peintre de Louis XIII de 1640 à 1642, ses peintures classiques se distinguent par un intérêt particulier pour l’harmonie, la stabilité et la rigueur dans la composition de ses scènes.

Tableau Poussin - Les Bergers d'Arcadie (1640)
Les Bergers d’Arcadie (1640)

Son fort souci de représenter des histoires édifiantes offrant de la « délectation », un terme qui, à son époque, recouvre un plaisir aussi bien sensuel qu’intellectuel, amène Poussin à recevoir de nombreuses commandes venant d’Italie, d’Espagne et de France.

Tableau Poussin - Le jugement de Salomon (1649)
Le jugement de Salomon (1649)

II sera chargé de quelques travaux par le cardinal Francesco Barberini, neveu du pape Urbain VIII, et trouve un protecteur affectueux et constant en la personne du chevalier Pozzo, de Turin. Initié au goût de l’antique, Poussin n’aura de cesse de chercher à atteindre l’idéal de perfection antique propre au XVIIe siècle. Sa grande richesse d’inspiration, antique ou biblique, alliée à une éclatante réflexion philosophique porte le classicisme français à son apogée.

Tableau Poussin - Paysage avec Orphée et Eurydice (1650-1653)
Paysage avec Orphée et Eurydice (1650-1653)
C
Chef de file du classicisme pictural, Nicolas Poussin continue d’être l’un des peintres européen les plus admirés. Très tôt l’artiste se rend à Paris. Sans ressources, c’est grâce à la protection d’un gentilhomme du Poitou qu’il trouve les moyens de se former à la peinture dans différents ateliers.

Une référence du classicisme du 17ème siècle

Romain d’adoption, bien qu’il fût premier peintre de Louis XIII de 1640 à 1642, ses peintures classiques se distinguent par un intérêt particulier pour l’harmonie, la stabilité et la rigueur dans la composition de ses scènes.

Tableau Poussin - Les Bergers d'Arcadie (1640)
Les Bergers d’Arcadie (1640)

Son fort souci de représenter des histoires édifiantes offrant de la « délectation », un terme qui, à son époque, recouvre un plaisir aussi bien sensuel qu’intellectuel, amène Poussin à recevoir de nombreuses commandes venant d’Italie, d’Espagne et de France.

Tableau Poussin - Le jugement de Salomon (1649)
Le jugement de Salomon (1649)

II sera chargé de quelques travaux par le cardinal Francesco Barberini, neveu du pape Urbain VIII, et trouve un protecteur affectueux et constant en la personne du chevalier Pozzo, de Turin. Initié au goût de l’antique, Poussin n’aura de cesse de chercher à atteindre l’idéal de perfection antique propre au XVIIe siècle. Sa grande richesse d’inspiration, antique ou biblique, alliée à une éclatante réflexion philosophique porte le classicisme français à son apogée.

Tableau Poussin - Paysage avec Orphée et Eurydice (1650-1653)
Paysage avec Orphée et Eurydice (1650-1653)
C