Munch, Edvard

Munch Photographie
Munch, Edvard
Nationalité

Française

Naissance & Décès 1863 - 1944
Mouvement

Expressionisme

Formation Ecole royale de dessin à Oslo
Influence

Van Gogh, Gauguin, Manet, Seurat

Pionnier de l’expressionnisme, Munch nait en Norvège. De son enfance il retiendra surtout la maladie et la mort qui endeuillèrent sa famille. Il n’a que cinq ans lorsque sa mère et sa soeur décèdent de la tuberculose. C’est sûrement de là qu’il acquit le goût des représentations morbides. Il étudie les anciens maîtres, suit les cours de nu à l’école royale de dessin avant d’obtenir une bourse de l’Etat. Il voyagera beaucoup en Europe mais c’est surtout en Allemagne qu’il se fera connaitre. Exposé en 1893, Le Cri fait scandale et procure une certaine popularité à l’artiste. Tableau Munch - Le Cri (1893)
Le Cri (1893)

Un artiste polyvalent

Toute sa vie sera vouée à l’expérimentation de techniques telles que la peinture, la lithographie, la gravure sur bois ou l’aquarelle. Ses sujets sont très variés et évoquent différents sentiments comme la jalousie et l’angoisse. Sous le nazisme son art sera qualifié de « dégénéré » et plus de 80 de ses oeuvres seront brûlées. Il va alors sombrer dans l’alcoolisme et sera hospitalisé. Malgré cela, Munch continuera à peindre jusqu’à la fin de sa vie.

Tableau Munch - Anxiété (1894)
Anxiété (1894)
P
Pionnier de l’expressionnisme, Munch nait en Norvège. De son enfance il retiendra surtout la maladie et la mort qui endeuillèrent sa famille. Il n’a que cinq ans lorsque sa mère et sa soeur décèdent de la tuberculose. C’est sûrement de là qu’il acquit le goût des représentations morbides. Il étudie les anciens maîtres, suit les cours de nu à l’école royale de dessin avant d’obtenir une bourse de l’Etat. Il voyagera beaucoup en Europe mais c’est surtout en Allemagne qu’il se fera connaitre. Exposé en 1893, Le Cri fait scandale et procure une certaine popularité à l’artiste. Tableau Munch - Le Cri (1893)
Le Cri (1893)

Un artiste polyvalent

Toute sa vie sera vouée à l’expérimentation de techniques telles que la peinture, la lithographie, la gravure sur bois ou l’aquarelle. Ses sujets sont très variés et évoquent différents sentiments comme la jalousie et l’angoisse. Sous le nazisme son art sera qualifié de « dégénéré » et plus de 80 de ses oeuvres seront brûlées. Il va alors sombrer dans l’alcoolisme et sera hospitalisé. Malgré cela, Munch continuera à peindre jusqu’à la fin de sa vie.

Tableau Munch - Anxiété (1894)
Anxiété (1894)
P