Mantegna, Andrea

Portrait - Andrea Mantegna
Mantegna, Andrea
Nationalité

Vénitien

Naissance & Décès 1431 - 1506
Mouvement

École Vénitienne

Formation
Influence

Donatello, Lippi

Peintre illustre de la renaissance, Mantegna nait en 1431 dans un petit village d’Italie, d’une famille assez pauvre. Il est néanmoins très vite confié aux soins d’un peintre de Padoue qui l’emploie dans son atelier. Il y apprend notamment la perspective et y a le loisir d’admirer les œuvres de Donatello et de Fillipo Lippi, qui exercent sur lui une grande influence.

Un succès précoce

En 1448, alors âgé de 17 ans, Mantegna quitte l’atelier de son maître et commence à réaliser des retables et des fresques, notamment les fresques de la chapelle Ovetari, qui contribuèrent à faire connaître le jeune artiste et lui apportèrent de nombreuses commandes. En 1453, il épouse Nicolosia Bellini, fille du peintre Jacopo Bellini.

Le peintre de la cour de Mantoue

En 1460, après de nombreuses invitations à la cours de Mantoue, Mantegna finit par accepter et est nommé peintre officiel de la cour. La période qui suit voit la réalisation d’un de ses plusieurs chefs d’œuvres.

Tableau Mantegna - Le Parnasse (1497)
Le Parnasse (1497)

Le succès de l’artiste est tel qu’il se construit une vaste demeure, richement décorée, dans la ville. Après un bref séjour à Rome, invité par le Pape, Mantegna regagne à nouveau Mantoue où l’union d’Isabelle d’Este et François II Gonzagues bouleverse la scène culturelle par un raffinement nouveau. L’artiste décore ainsi le studio d’Isabelle d’Este et réalise pour elle de nombreuses œuvres. Il meurt à Mantoue en 1506, dans la ville qui a vu monter sa gloire, et demeure encore aujourd’hui l’un des artistes les plus emblématiques et reconnus de la renaissance italienne.

Tableau Mantegna - Minerve chassant les vices du jardin des vertus (1499 - 1502)
Minerve chassant les vices du jardin des vertus (1499 – 1502)
P
Peintre illustre de la renaissance, Mantegna nait en 1431 dans un petit village d’Italie, d’une famille assez pauvre. Il est néanmoins très vite confié aux soins d’un peintre de Padoue qui l’emploie dans son atelier. Il y apprend notamment la perspective et y a le loisir d’admirer les œuvres de Donatello et de Fillipo Lippi, qui exercent sur lui une grande influence.

Un succès précoce

En 1448, alors âgé de 17 ans, Mantegna quitte l’atelier de son maître et commence à réaliser des retables et des fresques, notamment les fresques de la chapelle Ovetari, qui contribuèrent à faire connaître le jeune artiste et lui apportèrent de nombreuses commandes. En 1453, il épouse Nicolosia Bellini, fille du peintre Jacopo Bellini.

Le peintre de la cour de Mantoue

En 1460, après de nombreuses invitations à la cours de Mantoue, Mantegna finit par accepter et est nommé peintre officiel de la cour. La période qui suit voit la réalisation d’un de ses plusieurs chefs d’œuvres.

Tableau Mantegna - Le Parnasse (1497)
Le Parnasse (1497)

Le succès de l’artiste est tel qu’il se construit une vaste demeure, richement décorée, dans la ville. Après un bref séjour à Rome, invité par le Pape, Mantegna regagne à nouveau Mantoue où l’union d’Isabelle d’Este et François II Gonzagues bouleverse la scène culturelle par un raffinement nouveau. L’artiste décore ainsi le studio d’Isabelle d’Este et réalise pour elle de nombreuses œuvres. Il meurt à Mantoue en 1506, dans la ville qui a vu monter sa gloire, et demeure encore aujourd’hui l’un des artistes les plus emblématiques et reconnus de la renaissance italienne.

Tableau Mantegna - Minerve chassant les vices du jardin des vertus (1499 - 1502)
Minerve chassant les vices du jardin des vertus (1499 – 1502)
P