Klee, Paul

paul klee
Klee, Paul
Nationalité

Allemande

Naissance & Décès 1879 - 1940
Mouvement

AbstraitExpressionnisme, Cubisme, Surréalisme

Formation Académie des Beaux Arts de Munich
Influence

Van Gogh, Cézanne

Né en 1879 dans une famille de musiciens, lui-même grand violoniste, Paul Klee est bien celui qui incarnera la polyvalence des artistes contemporains. Musicien, poète, enseignant, théoricien de l’art et peintre, il baigne dans un sérail entièrement dévoué à l’avant-garde. Il commence à dessiner à l’âge de 8 ans, lorsque sa grand-mère lui fait cadeau d’une boîte de pastels. Il rencontre Wassily Kandinsky à l’académie des Beaux-Arts de Munich, où il fait ses classes en même temps. Il est tout d’abord charmé par la Renaissance et le Quattrocento puis tombe des nues devant les œuvres de Van Gogh et Cézanne, présentées à l’exposition de Munich en 1909. En 1911, il se rapproche du groupe Der Blaue Reiter et de ses membres puis rencontre Delaunay, Picasso et leurs suiveurs, bref, il évolue dans un monde immergé dans l’esthétique moderne. En 1914, la Tunisie fait l’objet d’un voyage très important pour son côté optique et lui offre un nouveau répertoire de couleurs. Klee, Paul - Paysages avec drapeaux (1915)
Paysages avec drapeaux

Une polyvalence hors-norme

L’écriture fait partie intégrante de sa réflexion artistique : il devient bien vite un « peintre-poète », à la production très féconde. Il est en effet une personnalité aussi importante pour l’art contemporain que ne le fut Vasari pour la Renaissance. Son large corpus théorise toute l’esthétique du nouveau siècle, à l’instar, en 1924 de son œuvre « Un credo du créateur », où il fait valoir la nécessité pour l’art de rendre visible, et non de rendre le visible.


Klee, Paul - Croissance des plantes (1922)
Croissance des plantes

Il résout à lui seul la problématique de tout un siècle : rendre plus présente la personnalité de l’artiste dans l’œuvre. En octobre 1920, il est appelé par l’architecte Walter Gropius à faire partie de l’aventure Bauhaus, véritable conservatoire d’arts et métiers qui voit la naissance du design, c’est-à- dire l’harmonie entre la forme artistique et la fonction de l’objet. Entre 1921 et 1924, Klee enseigne la peinture sur verre et le tissage. Il suit le déménagement du Bauhaus à Dessau, puis démissionne en 1931.

Klee, Paul - Polyphonie (1932)
Polyphonie
N
Né en 1879 dans une famille de musiciens, lui-même grand violoniste, Paul Klee est bien celui qui incarnera la polyvalence des artistes contemporains. Musicien, poète, enseignant, théoricien de l’art et peintre, il baigne dans un sérail entièrement dévoué à l’avant-garde. Il commence à dessiner à l’âge de 8 ans, lorsque sa grand-mère lui fait cadeau d’une boîte de pastels. Il rencontre Wassily Kandinsky à l’académie des Beaux-Arts de Munich, où il fait ses classes en même temps. Il est tout d’abord charmé par la Renaissance et le Quattrocento puis tombe des nues devant les œuvres de Van Gogh et Cézanne, présentées à l’exposition de Munich en 1909. En 1911, il se rapproche du groupe Der Blaue Reiter et de ses membres puis rencontre Delaunay, Picasso et leurs suiveurs, bref, il évolue dans un monde immergé dans l’esthétique moderne. En 1914, la Tunisie fait l’objet d’un voyage très important pour son côté optique et lui offre un nouveau répertoire de couleurs. Klee, Paul - Paysages avec drapeaux (1915)
Paysages avec drapeaux

Une polyvalence hors-norme

L’écriture fait partie intégrante de sa réflexion artistique : il devient bien vite un « peintre-poète », à la production très féconde. Il est en effet une personnalité aussi importante pour l’art contemporain que ne le fut Vasari pour la Renaissance. Son large corpus théorise toute l’esthétique du nouveau siècle, à l’instar, en 1924 de son œuvre « Un credo du créateur », où il fait valoir la nécessité pour l’art de rendre visible, et non de rendre le visible.


Klee, Paul - Croissance des plantes (1922)
Croissance des plantes

Il résout à lui seul la problématique de tout un siècle : rendre plus présente la personnalité de l’artiste dans l’œuvre. En octobre 1920, il est appelé par l’architecte Walter Gropius à faire partie de l’aventure Bauhaus, véritable conservatoire d’arts et métiers qui voit la naissance du design, c’est-à- dire l’harmonie entre la forme artistique et la fonction de l’objet. Entre 1921 et 1924, Klee enseigne la peinture sur verre et le tissage. Il suit le déménagement du Bauhaus à Dessau, puis démissionne en 1931.

Klee, Paul - Polyphonie (1932)
Polyphonie
N