Kirchner, Ernst Ludwig

Kirchner Photography
Kirchner, Ernst Ludwig
Nationalité

Allemande

Naissance & Décès 1880 - 1936
Mouvement

Expressionisme

Formation
Influence

Van Gogh, Munch, Matisse

Né en 1880, Kirchner va faire des études d’architecture à l’Ecole Supérieure Technique de Dresde. C’est là qu’il rencontre Fritz Bleyl, Erich Heckel et Karl Schimdt-Rottluf. Ensemble, ils fonderont un groupe de l’expressionnisme allemand : Die Brücke.

Inspiration urbaine

En 1911, il s’installe à Berlin où il ne se plaît pas, même si la ville lui offre un large répertoire de scènes urbaines et autres mœurs de la population. Il rencontre Erna Schilling, danseuse de cabaret, qui deviendra son modèle puis sa compagne. Pour rendre sa vie à Berlin plus agréable, il l’entrecoupe de fréquents séjours à l’île de Fehmarn, découverte en 1908. Kirchner y peint des corps nus de baigneurs dans une atmosphère onirique, bien loin de la frénésie urbaine.

Tableau Kirchner - Une rue à Berlin (1913)
Une rue à Berlin (1913)

Le dépérissement du peintre

Il tente de s’engager par la suite dans l’armée mais il est réformé deux mois plus tard en raison de son état dépressif et de sa consommation d’alcool et de stupéfiants. Cela lui vaudra d’ailleurs plusieurs séjours en sanatorium. Alors que la Seconde Guerre Mondiale est sur le point d’éclater, son art est considéré comme dégénéré et de nombreuses œuvres sont détruites. Il se suicide alors en 1938. Son art aux formes anguleuses se révèle oppressant ou au contraire onirique. Le coup de pinceau est large, empâté, relevé de brusques accords chromatiques. Il incarne une conscience révoltée face au malaise économique, politique et social de la Première Guerre mondiale.

Tableau Kirchner - Davos en hiver (1921)
Davos en hiver (1921)
N
Né en 1880, Kirchner va faire des études d’architecture à l’Ecole Supérieure Technique de Dresde. C’est là qu’il rencontre Fritz Bleyl, Erich Heckel et Karl Schimdt-Rottluf. Ensemble, ils fonderont un groupe de l’expressionnisme allemand : Die Brücke.

Inspiration urbaine

En 1911, il s’installe à Berlin où il ne se plaît pas, même si la ville lui offre un large répertoire de scènes urbaines et autres mœurs de la population. Il rencontre Erna Schilling, danseuse de cabaret, qui deviendra son modèle puis sa compagne. Pour rendre sa vie à Berlin plus agréable, il l’entrecoupe de fréquents séjours à l’île de Fehmarn, découverte en 1908. Kirchner y peint des corps nus de baigneurs dans une atmosphère onirique, bien loin de la frénésie urbaine.

Tableau Kirchner - Une rue à Berlin (1913)
Une rue à Berlin (1913)

Le dépérissement du peintre

Il tente de s’engager par la suite dans l’armée mais il est réformé deux mois plus tard en raison de son état dépressif et de sa consommation d’alcool et de stupéfiants. Cela lui vaudra d’ailleurs plusieurs séjours en sanatorium. Alors que la Seconde Guerre Mondiale est sur le point d’éclater, son art est considéré comme dégénéré et de nombreuses œuvres sont détruites. Il se suicide alors en 1938. Son art aux formes anguleuses se révèle oppressant ou au contraire onirique. Le coup de pinceau est large, empâté, relevé de brusques accords chromatiques. Il incarne une conscience révoltée face au malaise économique, politique et social de la Première Guerre mondiale.

Tableau Kirchner - Davos en hiver (1921)
Davos en hiver (1921)
N