Expressionnisme

Expressionnisme
Période 1905 - 1914
Thèmes

Portraits, Paysages, Allégories

Artistes emblématiques

Kirchner, Van Dongen, Kandinsky, Marc

Le mouvement expressionniste se développe au début du XXe siècle en Europe et se diffuse essentiellement en Allemagne. Inspirés par des artistes du XIXe siècle, notamment Van Gogh et Edvard Munch, les expressionnistes s’attachent à exprimer dans leurs œuvres leurs sentiments et leur psychologie. Tableau Munch - Le Cri (1893)
En Allemagne, le groupe artistique Die Brücke (« Le Pont »), actif de 1905 à 1913 environ, rassemble des artistes tels que Van Dongen, Kirchner, Nolde et Schmidt-Rottluff. L’expression de leur intériorité est essentielle dans leurs œuvres. Celles-ci sont caractérisées par des couleurs très intenses et des contrastes violents. Les contours des éléments sont très marqués et les lignes déformées. Les peintures expressionnistes expriment souvent l’angoisse et la souffrance, et s’interrogent sur les inquiétudes existentielles de l’homme. Tableau Kirchner - La Tour rouge à Halle  (1914)
A partir de 1911, un autre groupe se forme en Allemagne : Der Blaue Reiter (« Le Cavalier Bleu »), représenté par Wassily Kandinsky et Franz Marc. Les artistes souhaitent intégrer le spirituel dans l’art, la recherche artistique ayant pour finalité le renouveau de l’esprit. On retrouve des couleurs très vives, antinaturalistes et qui ont généralement une signification symbolique (par exemple, le bleu représente la spiritualité). Leurs toiles tendent souvent vers l’abstraction.
L’expressionnisme disparaît progressivement avec l’arrivée de la première guerre mondiale, les artistes souhaitant explorer d’autres voies de création.
L
Le mouvement expressionniste se développe au début du XXe siècle en Europe et se diffuse essentiellement en Allemagne. Inspirés par des artistes du XIXe siècle, notamment Van Gogh et Edvard Munch, les expressionnistes s’attachent à exprimer dans leurs œuvres leurs sentiments et leur psychologie. Tableau Munch - Le Cri (1893)
En Allemagne, le groupe artistique Die Brücke (« Le Pont »), actif de 1905 à 1913 environ, rassemble des artistes tels que Van Dongen, Kirchner, Nolde et Schmidt-Rottluff. L’expression de leur intériorité est essentielle dans leurs œuvres. Celles-ci sont caractérisées par des couleurs très intenses et des contrastes violents. Les contours des éléments sont très marqués et les lignes déformées. Les peintures expressionnistes expriment souvent l’angoisse et la souffrance, et s’interrogent sur les inquiétudes existentielles de l’homme. Tableau Kirchner - La Tour rouge à Halle  (1914)
A partir de 1911, un autre groupe se forme en Allemagne : Der Blaue Reiter (« Le Cavalier Bleu »), représenté par Wassily Kandinsky et Franz Marc. Les artistes souhaitent intégrer le spirituel dans l’art, la recherche artistique ayant pour finalité le renouveau de l’esprit. On retrouve des couleurs très vives, antinaturalistes et qui ont généralement une signification symbolique (par exemple, le bleu représente la spiritualité). Leurs toiles tendent souvent vers l’abstraction.
L’expressionnisme disparaît progressivement avec l’arrivée de la première guerre mondiale, les artistes souhaitant explorer d’autres voies de création.
L