Delacroix, Eugène

Delacroix photographie
Delacroix, Eugène
Nationalité

Française

Naissance & Décès 1798 - 1863
Mouvement

Romantisme

Formation École nationale supérieure des beaux-arts
Influence

Géricault, Rubens, de Goya

Eugène Delacroix, né le 26 avril 1798 à Charenton-Saint-Maurice, perd son père en 1806 et devient orphelin dès l’age de seize ans. En 1815, il étudie à l’école des Beaux-Arts. Il connaît son premier succès en 1822 avec son tableau Dante et Virgile aux enfers. A partir de cette année là, il ne cesse de peindre. Deux ans plus tard, il expose Les Massacres de Scio, soutenu par la figure reconnue de Théophile Gauthier. En 1825, il décide de partir pour l’Angleterre où il passe trois mois à étudier Constable. Tableau Delacroix - Scène des massacres
Scène des massacres de Scio (1824)

L’Orient et la couleur

De retour à Paris, l’attirance qu’il a pour l’Orient devient de plus en plus forte et le pousse à se rendre en Afrique du Nord. En 1832, il accompagne une mission diplomatique de Louis Philippe au Maroc et en Algérie. Ce séjour maghrébin changera sa vision du monde et la couleur aura désormais une grande importance dans son œuvre.

Tableau Delacroix - Femmes d'Alger
Femmes d’Alger dans leur appartement (1834)

A partir de 1840, il participe à la décoration du Palais du Luxembourg pendant 6 ans. Ce n’est qu’en 1857 que Delacroix est élu à l’Institut. Le 28 décembre de la même année, il emménage au 6 de la rue de Furstenberg. Malade, il continue tout de même son travail à la chapelle des Saints-Anges de l’église Saint-Sulpice. Celle ci est ouverte au public à partir du 21 Août 1860. En 1862, l’artiste est ralenti par ses ennuis de santé ce qui l’empêche de travailler, même en atelier. Un an plus tard, Delacroix s’éteint le 13 août 1863 à 7 heures du matin. Le 6 rue Furstenberg s’est transformé en musée Delacroix et accueille les visiteurs dans la dernière habitation de l’artiste.

Tableau Delacroix - Femmes d'Alger
La mer vu des hauteurs de Dieppe (1852 – 1954)
E
Eugène Delacroix, né le 26 avril 1798 à Charenton-Saint-Maurice, perd son père en 1806 et devient orphelin dès l’age de seize ans. En 1815, il étudie à l’école des Beaux-Arts. Il connaît son premier succès en 1822 avec son tableau Dante et Virgile aux enfers. A partir de cette année là, il ne cesse de peindre. Deux ans plus tard, il expose Les Massacres de Scio, soutenu par la figure reconnue de Théophile Gauthier. En 1825, il décide de partir pour l’Angleterre où il passe trois mois à étudier Constable. Tableau Delacroix - Scène des massacres
Scène des massacres de Scio (1824)

L’Orient et la couleur

De retour à Paris, l’attirance qu’il a pour l’Orient devient de plus en plus forte et le pousse à se rendre en Afrique du Nord. En 1832, il accompagne une mission diplomatique de Louis Philippe au Maroc et en Algérie. Ce séjour maghrébin changera sa vision du monde et la couleur aura désormais une grande importance dans son œuvre.

Tableau Delacroix - Femmes d'Alger
Femmes d’Alger dans leur appartement (1834)

A partir de 1840, il participe à la décoration du Palais du Luxembourg pendant 6 ans. Ce n’est qu’en 1857 que Delacroix est élu à l’Institut. Le 28 décembre de la même année, il emménage au 6 de la rue de Furstenberg. Malade, il continue tout de même son travail à la chapelle des Saints-Anges de l’église Saint-Sulpice. Celle ci est ouverte au public à partir du 21 Août 1860. En 1862, l’artiste est ralenti par ses ennuis de santé ce qui l’empêche de travailler, même en atelier. Un an plus tard, Delacroix s’éteint le 13 août 1863 à 7 heures du matin. Le 6 rue Furstenberg s’est transformé en musée Delacroix et accueille les visiteurs dans la dernière habitation de l’artiste.

Tableau Delacroix - Femmes d'Alger
La mer vu des hauteurs de Dieppe (1852 – 1954)
E