Art abstrait

Art abstrait
Période 1910 - Aujourd'hui
Thèmes
Artistes emblématiques

Kandinsky, Mondrian, Malevitch, Klee, Delaunay

Résultat des innovations des avant-gardes, l’art abstrait naît quelques années avant la première guerre mondiale en Europe. Il puise son inspiration dans l’impressionnisme puis dans les recherches sur la géométrisation de l’espace de Cézanne. L’abstraction est l’aboutissement des expérimentations des artistes sur la simplification des éléments et la dissolution de l’objet représenté, que l’on retrouve chez les fauves et les cubistes. Tableau Kandinsky - Trame noire (1922)
Avec l’abstraction, la peinture se détache complètement du sujet. Avec le fauvisme, la couleur avait déjà atteinte son autonomie, les artistes représentant les éléments avec des couleurs pures et souvent antinaturalistes. Mais c’est grâce à l’art abstrait que la forme devient indépendante, la figuration disparaissant totalement de la toile.
Au début du XXe siècle, l’’abstraction se démarque des autres mouvements d’avant-garde par son utopie : les artistes abstraits souhaitaient créer un langage artistique révolutionnaire qui aurait permis l’amélioration de la condition humaine. C’est le cas de Kandinsky : en 1910, il peint Sans titre, considérée comme la première toile abstraite. Pour lui, le but de l’art est la représentation de valeurs purement émotionnelles et spirituelles. Tableau Kandinsky - Jaune Rouge Bleu (1925)
De nombreux artistes suivent cette tendance, parmi lesquels Mondrian, Malevitch, Klee ou encore Sonia et Robert Delaunay. L’abstraction s’exporte aux Etats-Unis après la seconde guerre mondiale et est encore aujourd’hui une tendance majeure de l’art contemporain. Tableau Mondrian - New York City I (1942)
R
Résultat des innovations des avant-gardes, l’art abstrait naît quelques années avant la première guerre mondiale en Europe. Il puise son inspiration dans l’impressionnisme puis dans les recherches sur la géométrisation de l’espace de Cézanne. L’abstraction est l’aboutissement des expérimentations des artistes sur la simplification des éléments et la dissolution de l’objet représenté, que l’on retrouve chez les fauves et les cubistes. Tableau Kandinsky - Trame noire (1922)
Avec l’abstraction, la peinture se détache complètement du sujet. Avec le fauvisme, la couleur avait déjà atteinte son autonomie, les artistes représentant les éléments avec des couleurs pures et souvent antinaturalistes. Mais c’est grâce à l’art abstrait que la forme devient indépendante, la figuration disparaissant totalement de la toile.
Au début du XXe siècle, l’’abstraction se démarque des autres mouvements d’avant-garde par son utopie : les artistes abstraits souhaitaient créer un langage artistique révolutionnaire qui aurait permis l’amélioration de la condition humaine. C’est le cas de Kandinsky : en 1910, il peint Sans titre, considérée comme la première toile abstraite. Pour lui, le but de l’art est la représentation de valeurs purement émotionnelles et spirituelles. Tableau Kandinsky - Jaune Rouge Bleu (1925)
De nombreux artistes suivent cette tendance, parmi lesquels Mondrian, Malevitch, Klee ou encore Sonia et Robert Delaunay. L’abstraction s’exporte aux Etats-Unis après la seconde guerre mondiale et est encore aujourd’hui une tendance majeure de l’art contemporain. Tableau Mondrian - New York City I (1942)
R