Arcimboldo, Giuseppe

Giuseppe Arcimboldo - Portrait
Arcimboldo, Giuseppe
Nationalité

Italienne

Naissance & Décès 1527 - 1593
Formation
Influence

De Vinci, Bosch

Né vers 1527 et mort en 1593 à Milan, Giuseppe Arcimboldo est un peintre italien célèbre pour ses portraits réalisés à travers la représentation de végétaux, d’animaux, ou d’objets divers. Appartenant au maniérisme, il développe cependant un art singulier que l’on peut difficilement rattacher à un mouvement précis.

Un peintre au service de l’empereur

Arcimboldo commence sa formation d’artiste auprès de son père, peintre et artisan, qui travaille sur le chantier de la cathédrale de Milan. Arcimboldo réalise alors essentiellement des cartons de vitraux. Son talent naturel pour le dessin et la peinture lui permet de se faire rapidement remarquer par des personnalités importantes.Cela le conduit à rentrer au service de l’empereur en 1562, à Prague, en tant que portraitiste officiel de la famille impériale. Durant cette période, il peint plusieurs portraits des Habsbourg dans un style classique mais peu d’entre eux sont connus aujourd’hui.

Arcimboldo et les portraits : un art singulier

Alors qu’il travaille pour l’empereur, Arcimboldo commence à réaliser les œuvres qui feront sa célébrité : il s’agit de portraits phytomorphes, allégories des quatre saisons. Ces tableaux laissent apparaître le style unique et étonnant de l’artiste.

Les saisons sont représentées à travers des portraits composés de végétaux, de fruits et de légumes caractéristiques de chaque saison. Cette série connaît un succès considérable à la cour. Arcimboldo en réalise d’ailleurs une deuxième entre 1572 et 1573. Les portraits sont supposés glorifier les Habsbourg, la variété des légumes et fruits représentés symbolisant l’ampleur de leurs territoires et la puissance de leur maison. Cependant, il est très probable qu’Arcimboldo se soit également inspiré de la caricature pour réaliser ces œuvres. L’artiste peint également plusieurs séries de tableaux figurant les métiers ou les éléments.

Arcimboldo, Giuseppe - L'Eau
L’Eau
Au service de la cour impériale, il a pour mission de créer des œuvres pour enrichir la collection du Wunderkamern, sorte de musée et de cabinet de curiosités de Maximilien II et Rodolphe II. Le style très particulier d’Arcimboldo s’inspire des portraits déformés et grotesques de Léonard de Vinci et Jérôme Bosch mais aussi des masques bachiques de l’Antiquité. Son œuvre influencera notamment les caricaturistes du XIXe siècle et les surréalistes dans la première moitié du XXe siècle.
N
Né vers 1527 et mort en 1593 à Milan, Giuseppe Arcimboldo est un peintre italien célèbre pour ses portraits réalisés à travers la représentation de végétaux, d’animaux, ou d’objets divers. Appartenant au maniérisme, il développe cependant un art singulier que l’on peut difficilement rattacher à un mouvement précis.

Un peintre au service de l’empereur

Arcimboldo commence sa formation d’artiste auprès de son père, peintre et artisan, qui travaille sur le chantier de la cathédrale de Milan. Arcimboldo réalise alors essentiellement des cartons de vitraux. Son talent naturel pour le dessin et la peinture lui permet de se faire rapidement remarquer par des personnalités importantes.Cela le conduit à rentrer au service de l’empereur en 1562, à Prague, en tant que portraitiste officiel de la famille impériale. Durant cette période, il peint plusieurs portraits des Habsbourg dans un style classique mais peu d’entre eux sont connus aujourd’hui.

Arcimboldo et les portraits : un art singulier

Alors qu’il travaille pour l’empereur, Arcimboldo commence à réaliser les œuvres qui feront sa célébrité : il s’agit de portraits phytomorphes, allégories des quatre saisons. Ces tableaux laissent apparaître le style unique et étonnant de l’artiste.

Les saisons sont représentées à travers des portraits composés de végétaux, de fruits et de légumes caractéristiques de chaque saison. Cette série connaît un succès considérable à la cour. Arcimboldo en réalise d’ailleurs une deuxième entre 1572 et 1573. Les portraits sont supposés glorifier les Habsbourg, la variété des légumes et fruits représentés symbolisant l’ampleur de leurs territoires et la puissance de leur maison. Cependant, il est très probable qu’Arcimboldo se soit également inspiré de la caricature pour réaliser ces œuvres. L’artiste peint également plusieurs séries de tableaux figurant les métiers ou les éléments.

Arcimboldo, Giuseppe - L'Eau
L’Eau
Au service de la cour impériale, il a pour mission de créer des œuvres pour enrichir la collection du Wunderkamern, sorte de musée et de cabinet de curiosités de Maximilien II et Rodolphe II. Le style très particulier d’Arcimboldo s’inspire des portraits déformés et grotesques de Léonard de Vinci et Jérôme Bosch mais aussi des masques bachiques de l’Antiquité. Son œuvre influencera notamment les caricaturistes du XIXe siècle et les surréalistes dans la première moitié du XXe siècle.
N